Journal : « Partage de ma vie de jeune maman, baby number 2 »

Cela faisait un moment que je n’avais pas eu le temps d’intervenir sur le blog… Il faut dire que j’ai été bien occupée avec la naissance de ma brindillette le 30 juillet 2018. Deux enfants ça change la donne ah ah !

Pourtant, j’ai beaucoup de choses à vous raconter, et j’avoue que je ne sais même plus par où commencer. Je souhaitais partager avec vous ma routine soin du corps, les anecdotes de grossesse, des travaux de coutures, la vie d’une jeune maman avec ses doux moments et les phases plus difficiles où tout nous semble insurmontable, des recettes de cuisine…. Bref, j’ai envie d’interagir de nouveau avec vous tout simplement, car cela me manque.

La rencontre avec brindillette a été magique, et l’accouchement s’est merveilleusement bien passé, si ce n’est le travail qui m’a semblé bien long, pour un second enfant.

« Non mais c’est vrai, autour de moi j’ai entendu parler des accouchements en voiture, en 2h, l’arrivée éclair de leur bébé, du coup je m’étais dit peut-être que celui-ci serait un peu plus court… »

Penses-tu, pas du tout ! Enfin l’important, c’est d’y être parvenue et que le dénouement de tout ceci fût magique.

Malgré le fait que brindillette soit très paisible et calme, les débuts n’ont pas été des plus évidents. J’ai pris la décision de l’allaiter, et le rythme de tété était vraiment très soutenu et intense. Sans parler du fait que j’ai eu des montées de lait assez spectaculaires et que de ce fait, mes seins se sont engorgés malgré toutes les précautions que j’avais prises. On rajoute à cela tous les petits bobos du quotidien, les petits microbes …et on en conclut que rien n’est simple… Elle a fait beaucoup de reflux, certainement amplifié par son rythme de tété, du coup les nuits ont été très hachées, avec une seconde partie de la nuit où il fallait la prendre sur nous afin qu’elle ne s’étouffe pas toutes les 2 minutes. Puis elle demandait beaucoup de présence, de peau à peau, comme beaucoup de bébés. Tout ceci, en somme est normal, oui c’est normal, c’est simplement que l’on se sent dépassé par ce chamboulement.

Ça n’a pas été des plus évidents, et vous pouvez imaginer la fatigue qui s’est installée de notre côté. Petit à petit les choses se sont apaisées, nous avons pris le parti au-delà de ses un mois, de la faire patienter un peu plus entre chaque tété, afin qu’elle puisse plus facilement digérer (chose pas évidente). Nous l’avons beaucoup porté sur nous, dans le porte bébé, mais aussi durant ses siestes. Tout ceci pour la réconfortée et l’aider au quotidien.

Non seulement c’est dur avec le tout petit, mais en plus l’aîné demande lui aussi de l’attention, que parfois nous ne lui donnons pas, car trop de fatigue. Et encore une fois, on se dit qu’on échoue, que c’est difficile de s’apercevoir que l’on n’arrive pas à s’occuper de l’aîné tel qu’on le souhaiterait.

Je partage cela avec vous, tout simplement pour décomplexer toutes les jeunes mamans, qui sont fatiguées. C’est N O R M A L ! J’avoue avoir été fatiguée, dépassée, émotive, énervée, désespérée….et pourtant à chaque fois on se relève. Non, nous ne sommes pas de mauvais parents, oui c’est tout à fait normal d’être épuisé et nous devons l’accepter.

Car le dénouement est toujours positif, peu importe ce que vous traversez, un petit sourire, un rire, votre famille, une bonne sieste, tout ça permet de tenir le choc.

Aujourd’hui, brindillette à 2 mois, et je peux vous assurer que nous avons bien avancé, et je sens que nous passons à une autre phase. Elle a moins de reflux, elle est sereine, elle s’est s’endormir seule, les nuits sont plus simples, les tétés se sont nettement espacées. Bref, le rythme est en place et ça fait du bien ! Tout n’est pas simple, mais je ne changerai pour rien au monde la configuration de ma famille, ce que je vis et ce que j’ai vécu. Même si bien entendu je ne souhaite pas faire machine arrière.

La fatigue est N O R M A L E, vous êtes N O R M A L E S, prenez du temps pour vous, pour eux et prenez soin de vous. Préservez-vous !

Et vous, comment avez-vous vécu l’arrivée du second ? Est-ce, ce à quoi vous vous attendiez ?

 

2 commentaires

  1. Merci de dire tout ça ! Avec bébé tout frais de 2 mois, je suis enfin en train de dépasser la (très difficile phase) du nourrisson / RGO…enfin,on revit, on prend nos marques, l’ainé est plus apaisé aussi. Ouf ! L’avantage d’être parent une deuxième fois, c’est qu’on sait qu’on peut gérer, et que tout finit par passer ! Bon courage à tous les 4

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton partage 🙂 ! Justement il y a quelques temps je pensais à toi, j’espère que tout s’est bien passé lors de l’accouchement. C’est rassurant de constater que nous devons traverser les mêmes phases. Belle aventure à vous 4 également et à très bientôt peut-être…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s