Martinique

Pour une fois que je ponds un titre bref et concis… ^^

Comme le traduit si bien l’intitulé de ce billet, nous sommes partis en vacances en Martinique, une petite dizaine de jours. Je dis « petite » car tout compte fait, nous y serions bien restés quelques semaines de plus…C’était bien trop court ! Enfin, je ne vais pas m’en plaindre non, non, non…

La Martinique, destination famille assurée

img_6068

Le but de cet article n’est pas de vous faire baver, surtout après les températures extrêmement froides que vous avez traversées ces jours-ci, mais plutôt pour vous communiquer les bons, et moins bons plans, si vous désirez partir là-bas accompagnés de vos enfants.

Première partie du séjour aux environs de Sainte-Luce (sud de l’île), Martinique

 img_5803

Journal

Nous avions pris une petite location sur les hauteurs de Sainte-Luce, une vue magnifique sur le Diamant, mais qui s’est avérée ne pas être très confortable au final, même si très bien équipée. Pas de vitre à la fenêtre dans une des chambres ; la chambre enfant, qui était en fait un renfoncement dans un couloir très étroit, avait la place pour un lit superposé et « une marche en crabe » à côté du lit…Des moustiques, avec une moustiquaire qui  était trouée, et/ou qui ne touchait pas le sol, qui se reposait sur nous…Un vrai festin pour les petits moustiques qui désiraient faire un détour par notre chambre durant la nuit.

Le coq rythmait également notre réveil, dès 2h30 du mat…et chantait régulièrement jusqu’à 6h du matin #cocorico. Bah oui, une fois qu’il avait fini son travail, lui, il se couchait et nous, on se levait ^^ ! Enfin, le folklore était tout à fait présent dans cette location, qui malgré tout ces petits défauts, a été une très belle expérience.

C’est marrant d’ailleurs, la boulangère est passée le premier matin, en nous disant qu’elle repasserait un jour sur deux…mais elle n’est jamais repassée….^^ Tous les matins, nous espérions croiser son chemin, quelques klaxons et hop hop hop, livraison de pain, mais non…non, non, non, que de fausses joies, que de désespoir !

Niveau nourriture, le séjour a été rythmé par des grillades de poulet mariné, des accras, beaucoup d’accras, vous savez ces petits beignets à base de poisson ou autre…Du végétarien à la carotte, à celui à la morue, en passant par celui à la crevette…nous nous sommes régalés, sacrément miam tout ça. Sans oublier le fameux colombo de poulet.

Afin de se retrouver dans notre budget et de pouvoir pique-niquer lors des sorties, nous avons fait quelques courses dans un supermarché (pas de supérettes qui sont extrêmement chères). Pour ne pas trop dépenser, nous avons mangé local : confitures, jus de fruits, baguettes, poulet, eau, riz,  pâtes, lait coco, quelques conserves etc… Fruits et légumes achetés principalement au marché ou auprès de petits vendeurs que l’on trouve sur les bords des routes #loveananas

Point touristique

Sainte-Luce, visite des petites baraques/resto, le soir et du petit marché.

Anse du corps de garde, proche du centre Pierre et Vacances, elle est plus large et visitée, plus on en s’enfonce dans la forêt moins elle est fréquentée. Une de mes préférées, point d’ombre, beau sable, eau turquoise, petits crabes, et quasi déserte en semaine.

Le Diamant, pour son point de vue incontournable, attention pas de baignade sur l’Anse Diamant la mer y est très agitée, beaucoup de courant.

img_6043

Les Anses d’Arlet et village, La grande Anse, est très facile avec un enfant, mais assez touristique, et peu d’ombre. Par contre, on aime les petits bateaux de pêcheurs amarrés.

img_5827

Anse Dufour, et Anse Noire, l’une a du sable blanc, l’autre du sable noir. Les vagues sont plus présentes sur cette plage, attention donc si vous êtes avec des enfants. Possibilité de voir des tortues, prenez vos masque et tuba.

Forêt Vatable des Trois îlets,  parfait petite rando/promenade en famille. Nous y sommes allés durant le week-end, et c’est certain, c’est un lieu prisé par les Martiniquais, ils dansaient à 9h du matin et se réunissaient pour un pique-nique. Notre brindille a d’ailleurs démontré ses talents de danseuse auprès des locaux. On borde la mangrove (que vous pouvez aussi visiter en Kayak), et visite cette petit forêt sauvage. De beaux points de vue, et une agréable marche, qui nous a permis de piquer une tête en fin de matinée à l’Anse Dufour.

Anse Figuier, et sa jolie vue sur le Diamant. Une belle plage familiale.

Anse Michel, elle donne sur la côte Atlantique, petit paradis bordé de cocotiers, très prisé par les touristes et locaux…un peu plus venteux …Malgré tous les compliments que j’ai pu lire sur ce lieu durant mes recherches et lectures, je ne suis pas tombée sous son charme. Comme quoi, à vous de faire votre propre idée de la Martinique.

Grande Anse des Salines, la plus grande et longue plage de Martinique, très prisée par les touristes, il faut donc s’y rendre tôt si on veut en profiter. Je l’ai trouvée vraiment très belle, mais pas une de mes favorites. Certainement le monde…

Plantation Trois Rivières, Distillerie, dégustation de rhum, et visite 🙂

Point de la Caravelle (Trinité) & Château Dubuc, petite ou grande randonnée selon si vous êtes accompagnés ou non. De notre côté celle-ci a été un peu folklo, brindille ayant décidé qu’elle ne voulait ni marcher ( au bout de 10 min), ni monter dans le sac à dos de papa… Après quelques chutes, cris, pleurs et boudages, nous arrivons devant le Château Dubuc (les ruines), entrée payante, nous restons aux portes de celui-ci (pas d’argent sur nous) pour y pique-niquer. Brindille décide enfin de faire la petite randonnée dans la mangrove…c’était cool, jusqu’à ce que, un jeune chien décide de lui sauter dessus et lui lécher le visage goulument une dizaine de fois…Comment dire, 0 point pour les maîtres du chien qui ne l’ont absolument pas maîtrisé, 0 point pour papa & maman qui malgré leur tentative n’ont pas réussi à éloigner le chien de notre petite brindille, 10 points pour Brindille qui était généreusement recouverte de bave, de boue, et qui a eu bien peur malgré tout. Résultat des courses, une petite fille qui a bien voulu monter dans le sac à dos une petite demi-heure, et qui fatiguée par tout ça, a pleuré la dernière demi-heure. Enfin, c’était beau quand même.

Deuxième Partie du séjour, Saint-Pierre, (nord-ouest de l’île), Martinique

img_5951

Journal

Après avoir fainéanté dans le sud de l’île et profité des belles plages, nous sommes partis à l’assaut du nord de l’île. Au départ de la Pointe de La Caravelle, nous avons traversé l’île via Marigot, Le Lorrain, l’Ajoura-Bouillon, Le Morne-Rouge, pour arriver à Saint-Pierre. En résumé, nous avons traversé la montagne et les forêts au pied de la montagne Pelée. Une végétation luxuriante, et magnifique.

A Saint-Pierre, nous avions loué une maison les pieds dans l’eau. Nous n’avions qu’à traverser 3 mètres de front de mer pour arriver sur la petite plage de pêcheurs #magique. Et en plus, vue panoramique sur la Montagne Pelée depuis la petite terrasse au premier étage qui s’est avérée être parfaite pour les petits apéros.

Bien que les plages aient beaucoup moins de charmes sur ce côté de l’île, nous y avons trouvé notre compte malgré tout. Randonnée ou visite le matin, avec une petite baignade en fin de matinée, puis après la sieste…oui, oui, il faut bien. Baignade sur la plage au bas de la maison #Just perfect.

Nous avons beaucoup apprécié le rythme de vie de cette ville, son marché, ses boutiques, et avons surtout profité de la pêche fraîche du jour des petits pêcheurs qui amarraient leur barque juste en face de chez nous. Pêche à la ligne ou au harpon, ça c’est de la pêche, de la vrai. Ô oui, le poisson est bon, si vous vous posez la question. Cela vaut vraiment la peine d’en acheter pour sa cuisine du soir. Nous nous sommes régalés.

Pas besoin d’aller bien loin pour voir des tortues, même si les fans de plongée trouveront de très beaux sites, nous pouvions les voir depuis notre location sortir la tête hors de l’eau afin de respirer, puis brouter les algues dans la mer à quelques mètres seulement du rivage. Bon, moi je n’ai pas eu cette chance, je les ai seulement vues passer la tête hors de l’eau, mais mon cher et tendre, lui, les a vues à deux reprises.

Je vous conseille vivement la location de la maison sur Saint-Pierre, louée par des propriétaires adorables et très discrets. Les prestations sont vraiment satisfaisantes, BBQ, 3 chambres avec clim, cuisine, machine à laver, 2 SDB…vue sur le volcan et sur la mer. Bref, plutôt pas mal 🙂 ! Spot de plongée, pêche, canoë, tout y est réuni. Sans parler des nombreuses possibilités de randonnées et promenades en tout genre.

La nuit tombée, beau ciel étoilé…et non, je ne vous raconterai pas, que j’ai confondu une étoile, avec la petite lumière située en haut du mât d’un bateau, non, non, non…sans doute le rhum… #hum #hum

Point Touristique

Chute du Saut du Gendarme, en direction de Fonds Saint-Denis, une petite chute, très facile d’accès avec un enfant. Petite mais efficace ! Le village de Fonds Saint-Denis est vraiment trop mignon, avec une jolie végétation et très bien entretenue.

Anse Couleuvre & Anse Lévrier, c’est une randonnée qui normalement se fait entre Anse Couleuvre et Grand Rivière, plutôt longue, et de toute façon une partie est maintenant bloquée. Normalement, il faut faire la Cascade de l’Anse Couleuvre, mais avec Brindille qui ne voulait pas être portée dans le sac à dos, nous avons fait le choix de nous rendre aux deux premières Anses, et déjà, croyez-moi c’était une sacrée randonnée pour elle. Nous avons pique-niquer à l’Anse Lévrier, très belle plage sauvage, avec des vagues et rouleaux impressionnants. De quoi bien s’amuser dans les vagues. Brindille n’est pas allée dans les vagues, mais s’est bien amusée à sauter dans les remous qui étaient pour elle des minis vagues. Attention, il faut vraiment accompagner l’enfant, sinon danger.

La Montagne Pelée, sans enfant évidemment, à faire absolument, pour les randonneurs chevronnés.

Zoo de la Martinique, entre Saint-Pierre et le Carbet, eh oui, aussi étonnant que cela puisse paraître… Honnêtement, il en vaut vraiment la peine, on y trouve des animaux locaux évidemment, mais aussi des animaux provenant de Guyanne. Pas de Girafe, ni de lion, mais des pumas, crocodiles, tortues, singes, flamants roses…et bien d’autres espèces. Le zoo est très bien entretenu, la végétation est vraiment jolie et agréable, bref une petite sortie vivement conseillée en famille et si vous êtes dans le coin.

Les plages, après en avoir visitées quelques unes, nous nous sommes rabattus sur celle en face de notre maison, car elle était idéale. Nous étions seuls, et pouvions aller et venir au gré de nos envies depuis la maison. Puis, c’était celle qui présentait le moins de danger pour Brindille.

En résumé, si vous avez des enfants et que vous souhaitez partir en vacance outre mer, la Martinique est tout à fait adaptée. Les adultes et enfants y trouvent leur compte. Je vous conseille par ailleurs de jeter un coup d’oeil au blog du Ti’ Piment, elle nous dévoile tous les bons plans made in Martinique.

J’espère que notre aventure vous donnera envie à vous aussi de vous offrir des vacances. Tout est possible, si on le souhaite vraiment !!

Et vous, êtes-vous plutôt partis au soleil, ou au ski, cet hiver ?

A très vite ♥ Virginie

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s